Voici la chronique du 02 janvier 2019

Dans sa chronique de la semaine Pape Alé Niang revient sur le piège du parrainage et revient sur tout le processus. Il met en garde le conseil constitutionnel qui a une responsabilité historique. Avant de faire des révélations sur les raisons pour lesquelles Malick Gakou avait été bloqué pendant 2 heures à l’aéroport.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


36 vues