Trois faussaires pompent 300 millions chez Orange et Tigo

La Section de recherches de la gendarmerie a arrêté trois faussaires présumés accusés d’avoir pompé 300 millions à Orange et Tigo. Le préjudice causé au premier opérateur est d’environ 100 millions tandis que le second a perdu près de 200 millions.

D’après L’AS, qui donne l’information, les mis en cause auraient réussi à pirater une puce appartenant à Orange et destinée à alimenter les sous-traitants de transferts d’argent (Orange Money).

Le journal informe qu’ils en sont servis pour gruger et Orange et Tigo. Et pour mieux écouler les fonds, souligne la même source, les faussaires accordaient des bonus à «leurs» clients.

Le trio a été arrêté mercredi 12 novembre à Kaolack. L’AS rapporte que pour les besoins de l’enquête, il a été transféré à Dakar.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


14 vues