Manif à Thiès : Les étudiants du privé menacent de sanctionner Macky à la présidentielle

Conscients de leur poids électoral, les étudiants, du moins ceux orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur ont menacé de sanctionner le président Macky Sall et son régime à la présidentielle de 2019. Ils l’ont fait savoir lors d’une marche pacifique organisée ce matin dans les rues de Thiès pour protester contre le non-paiement, par l’Etat, d’arriérés de plus d’une dizaine de milliards de francs Cfa dus à leurs établissements qui les ont exclus.

Rassemblés sur la Promenade des Thiessois au terme de la marche, une poignée d’étudiants ont fait face à la presse pour déplorer leurs conditions d’études. Des études à l’arrêt depuis deux mois, ont déploré leurs porte-paroles du jour. Seydina Issa laye Mbengue, étudiant en licence2 à l’Ucao et chargé de communication des étudiants orientés dans le privé pour la région de Thiès : «Nous sommes restés deux mois sans faire cours. Jusqu’à présent l’Etat n’a pas encore payé, ce qui a motivé notre marche d’aujourd’hui», justifie-t-il.

«Nous voulons étudier», «L’Etat n’a pas respecté ses engagements envers les instituts privés», «L’Etat a failli», peut-on lire sur les pancartes et banderole brandies par les manifestants qui disent attendre les politiques au tournant, à moins de trois mois de la présidentielle. «Nous détenons nos cartes et nous allons voter. Tout régime qui ne nous soutient pas n’aura pas nos cartes», met en garde Thierno Ababacar Anne selon qui le président Macky Sall a bel et bien les moyens de régler la dette que l’Etat doit aux établissements privés.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


17 vues