Brésil: Bolsonaro s’attaque aux livres scolaires

Le gouvernement du président d’extrême droite du Brésil Jair Bolsonaro a modifié les critères qui régissent l’achat de livres scolaires pour les écoles publiques, supprimant notamment des exigences sur la représentation de la « diversité ethnique » de la population brésilienne.

La nouvelle directive du ministère de l’ Education, à laquelle l’AFP a eu accès, assouplit considérablement les critères de sélection des ouvrages, en retirant de nombreux articles de la version précédente, publiée l’an dernier. Cette directive, publiée le 2 janvier, lendemain de l’entrée en fonction de Jair Bolsonaro, a été largement commentée aujourd’hui dans la presse brésilienne.

Les livres scolaires ne sont plus tenus désormais de comporter des illustrations graphiques représentant la « diversité ethnique de la population brésilienne, le pluralisme social et culturel du pays ». Avec cette modification, même si la population du Brésil est composée à 54% de Noirs et de métis, un livre scolaire ne montrant que des personnages blancs remplirait les critères.

Un alinéa exigeant que les ouvrages « donnent une image positive de la femme » a été amputé d’un extrait demandant « une attention spéciale à la promotion de la non violence contre les femmes ». Un autre article tout bonnement supprimé exigeait que les livres scolaires ne comportent pas de fautes d’orthographe ni d’erreurs d’impression. Le texte maintient en revanche l’alinéa qui stipule que les ouvrages ne comportent pas de préjugés sur l’orientation sexuelle.

 

Auteur: lefigaro.fr







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


13 vues